La Cour des Miracles


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Monseigneur le Cardinal de Thérould

Aller en bas 
AuteurMessage
Cardinal de Therould
Cardinal
Cardinal
Cardinal de Therould


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Cardinal
Parti (pour les Miséreux): Royaliste
MessageSujet: Monseigneur le Cardinal de Thérould   Dim 6 Sep - 1:07

Identité


  • Nom : De Therould
  • Prénom(s) : Narcisse
  • Titre : Marquis de Thérould, Cardinal de Paris et toute la titulature derrière. Je vous l’épargne^^

  • Âge : 39 ans, encore un an et il a quarante ans. Excessivement jeune pour un Cardinal, trop vieux à son goût pourtant.
  • Origine :Le marquisat de Thérould se situe dans la Picardie, il a passé une certaine partie de sa carrière à Rome, n’est à Paris que depuis dix ans
  • Rang : Prince de l’Eglise
  • Profession : Administrateur de l’Eglise, Modérateur du Clergé, Berger de ses Ouailles.
    Cardinal.
  • Parti : Celui de la Foi et du Salut

    Physique


  • Yeux : Ses yeux sont le reflet de son âme. Parfois orageux, parfois tranchants, parfois vide d’humanité, d’autre fois, simplement inquiets. La couleur de ses yeux est assez adapté à l’expression de ces émotions : un gris d’orage, un gris de lame, un gris opaque, un gris tourmenté. Ou bien tout simplement le gris de l’argent, ce métal noble par excellence.

  • Cheveux :Il est né avec ces cheveux blonds, qui désormais virent au gris un par un. Il aime les porter semi longs, mais prends garde à ce qu’ils ne dépassent pas. Il est dit dans la Bible : « Il est honteux pour un homme de porter des cheveux longs ». Il ne les coiffe jamais, les laisse libre, même quand il sort en clandestin dans la cathédrale.

  • Taille/Poids :
    Squelettique pour un homme de sa taille, certes ca le grandit, mais ce n’est pas un bien. Lorsqu’il est nu, on voit ses côtes. Il a pour habitude de faire des jeûnes fréquents, tous ceux prescrits par l’Eglise en fait, et de ne pas manger énormément le reste du temps. Dans l’absolu, il reste assez grand, s’il vous faut un chiffre, je vous dis 1m75. Mais seigneur ! Avec une silhouette d’ascétique pareille, il ressemble à un oiseau de proie.

  • Description physique :

    C’est un ascète, quelqu’un qui ne fait guère attention à son propre corps ( et par extension ne fait pas attention aux autres). Des heures passées auprès des athanor et des produits chimiques ne l’ont pas rendu plus engageant. Son teint oscille entre le blanchâtre et le cireux, sa peau entre le pincé et le tiré. Il possède pourtant une voix surprenante par rapport à ce corps, sans rapport.

    Il a une voix grave, puissante, qui résonne sur les parvis et les pavés, une voix du genre de celles qui appellent aux croisades, un timbre assuré et grondant comme une armée en marche, qui est capable de renverser les volontés les plus faibles. Lorsqu’il discourt et proclame du haut de la Cathédrale de Notre Dame, c’est surtout sensible.

    Dans le domaine de la conversation, il conserve encore ce ton grave et persuasif, inhumain et parfois sarcastique. On y cède ou on n’y cède pas. Il n’empêche, la voix du Cardinal est la plus belle chose qu’il ait.

    Pour le reste de son corps, voyez l’avatar xD

    Ses vêtements

    Je vais utiliser au cours de mes rps beaucoup de termes techniques concernant ses vêtements ecclésiastiques : vu qu’il y a un nom pour ca, je vais pas m’en priver Razz Mon but n’étant pas de rendre mes réponses illisibles, je mets ici à disposition le lien dans lequel je prends tous ses vêtements liturgiques, si je ne donne pas la définition dans le post.

    Page wikipedia sur le Costume Ecclesiastique

    Lorsqu'il se ballade dans la Cour des Miracles, c'est quasi systématiquement en incognito, traduisez manteau brun, chapeau brun à larges bords, pantalon de toile marron et pourpoint de velours brun... il ne passe pas pour un gueux, mais il ne passe pas pour le Cardinal^^

  • Particularités : Une belle voix
  • Signe distinctif : La pourpre Cardinalice ?


    Mental


    I. L’Homme d’Eglise

    Narcisse de Therould est l’archétype même de l’intransigeance religieuse.

    Mgr de Thérould ne conçoit pas qu'il puisse y avoir un autre salut que dans la religion. Cela implique également l'adoration de la Vierge Marie. C'est un catholique convaincu, qui irait jusqu'en enfer pour sauvegarder le système, système dont il profite largement c'est vrai. Il ne peut pas supporter les hugenots (protestants) et considère ces hérétiques comme une vermine plus dangereuse encore que les maures.

    Il a appris la rigueur sur les bancs des églises, en accomplissant toutes les oeuvres et dévotions possibles et imaginables, sous l'influence de sa mère, elle même dévote. Il en a gardé une superstition et un attachement aux liturgies très marquée.

    Ca c'était pour le chapitre religion. Mais du point de vue personnel en quoi croît il? Premièrement, pour lui l'Homme doit mériter sa place au paradis par les oeuvres, par les dons à l'église? Cette idée est la base même du catholicisme, et Mgr de Thérould ne saurait penser autrement. Le problème c'est qu'il entretient l'idée d'un DIeu punisseur et sévère, qui sera là lors du Jugement Dernier et qui jettera en Enfer les trois quarts de l'humanité.
    Il n'a donc pas assez confiance en ses chances d'obtenir la vie éternelle, il décide donc d'y parvenir seul au cas où.

    Si il déteste autant les protestants, c'est parce qu'ils ont des idées diamétralement opposées: L'homme ne mérite pas sa place au paradis, c'est Dieu qui la lui offre, si bien que même les va nu pieds peuvent y avoir accès. Dieu chez les protestants est une figure paternelle, qui épargnera ses enfants. Cela choque trop de choses chez le Mgr de Thérould et surtout, elles l'obligent à le remettre en question. Une remise en question qu'il ne fera jamais.

    II. L’Homme sous la Pourpre

    Pendant très longtemps, la Pourpre et l’Homme ont été confondus chez lui, il était simplement le Cardinal , intransigeant et inhumain. La seule et unique faille qui l’a toujours poursuivie dès le début de sa carrière, c’était le peur de vieillir. Même pas de mourir, de vieillir.

    Comme je vous l’ai dit, il n’a pas assez confiance en ses chances d’obtenir la vie éternelle, son image de lui-même est plutôt négative et son intransigeance s’applique aussi à lui-même. Il a donc entamé tout simplement…

    La Quête de l’Immortalité. Alchemia.

    Sa carrière, sa fonction, sa quête, tout cela mine Narcisse de Therould, il voit les années passer sans y profiter, sans avoir le temps de vivre. S’il pouvait vivre éternellement, ce problème serait résolu, il pourrait tout connaître, vivre tout ce que peut vivre un homme, il aurait le temps…

    La Pourpre s’est néanmoins craquellée lorsqu’il a cédé à ses pulsions face à Luela (raconté en rp), et cette Faute est désormais sa nouvelle grande faiblesse. Le voilà affublé d’un enfant, lui qui y avait renoncé.

    Son Humanité a soudain surgi de nulle part, et s’installe. Pour le Cardinal, c’est à la fois un bien et un mal : il doit continuer d’assurer son rôle de Seigneur intransigeant, et le remplir totalement, mais ressemble de moins en moins à ce personnage psychorigide, la faute à Luela ? Même pas, c’est sa faute à lui, et il s’en veut.

    D’un autre côté, toutes ces dernières années sont devenues une erreur à ses yeux, il avait toujours envié le bonheur des autres, et s’étonnait de ne pas pouvoir y avoir accès malgré sa richesse et sa position. Enfin, il peut vivre comme un homme normal, il a vu une possibilité de bonheur, il va s’y précipiter et essayer de l’attraper. Gare à celui qui se mettra en travers de son chemin vers l’humanité, il tâtera de la colère du Cardinal.

    Il attend désormais un enfant, inquiet de sa folie, inquiet de ce secret, inquiet pour l’enfant lui-même. Il sait qu’il ne saura pas être un bon père, mais il veut l’être, le Seigneur n’aurait il pas tout manigancé pour cela après tout ?

    (Cette dernière partie a été développée en rp)

    III. L’Homme et le Peuple

    Il est jaloux en fait de ce que les simples âmes possèdent. Lui qui a cherché avec tant d’acharnement ce qu’apparemment les pauvres ont naturellement n’arrive pas à comprendre pourquoi ni comment ils font. Cette façon de vivre lui est étrangère, depuis sa tour d’ivoire.

    Il a donc jusqu’ici agi en Homme d’église face au peuple : paternel à l’extrême, et démagogue à fond. Il faut aussi noter également qu’il ne s’intéressait que peu à la réalité de la vie, et n’a jamais volu savoir les difficultés des gens à appliquer leur foi. Le Peuple a souvent tort, ce sont des enfants à éduquer. Il parlait souvent sur un ton très supérieur et continue d’ailleurs de garder ce ton lorsqu’il s’adresse au peuple alors qu’il est dans sa Pourpre. Ceci ne changera guère.

    Il a cependant fait preuve de générosité à grande échelle. J’en veux pour preuve le dîner de Noel payé en partie par l’Eglise, c'est-à-dire le Cardinal. Ces accès de générosité sont plus fréquents, ou du moins plus aisés depuis sa Faute, ils vont de pair avec le retour de son humanité, mais il y avait déjà des prédispositions auparavant avec tous les préceptes de Charité et de Compassion qu’enseignent la Bible. De même, il ne sera pas du genre à refuser le droit d’asile à un homme, quand bien même il serait un criminel.

    Et dernier acte de générosité en date : Inviter le Peuple de Paris à se réfugier sous les Arches de la Cathédrale en pleine épidémie. Accepter de côtoyer d’aussi près un peuple qu’il méprise comme un Prince méprise le bourgeois, c’est un gros progrès.


    Historique

    Narcisse de Thérould, second fils de Phoebus, marquis de Thérould naquit il y a près de 39 ans. Il était de tradition dans les familles nobles que le premier fils parte à la guerre et le deuxième à l'église. Ce fut donc un choix arrêté dès le départ.

    Et l'on aurait pas pu imaginer mieux: le petit Narcisse se révéla être un élève très curieux, très travailleur, et qui n'avait de but que la recherche de la connaissance, il voulait comprendre il voulait maîtriser, il voulait s'approcher de Dieu, par ses propres moyens. Ses précepteurs étaient ravis.

    Il faut dire, le petit Narcisse vécut sous la coupe d'une mère que les domestiques qualifiaient de "bigote": Il n'était pas un seul office, pas un seul rituel, pas une seule prière que Elisabeth de Thérould n'ait accompli ou suivi. A l'opposé, vous aviez la figure du père: Phoebus de Thérould était un homme qui était profondément laïc, au sens où il était ouvert à tout du point de vue religion. Il préférait nettement les conversations qui parlaient de stratégie et de politique aux théories fumeuses des ecclésiastiques.

    Le couple se partagea ainsi les enfants: Le fils aîné, Guillaume, qui était un garçon fort et autoritaire serait sous la tutelle de son père, et destiné à la carrière militaire, si possible dans l'état major. Le fils cadet, Narcisse, qui était un garçon chétif et orgueilleux appartiendrait à sa mère. Quant à la petite fille, Marie, elle prendrait ce qui restait et se marierait le plus tôt possible.

    Narcisse de Thérould fut ainsi mis en concurrence avec son frère et les enfants Thérould étaient les instruments de la rivalité entre parents. D'un côté, Guillaume de Thérould devenait fort et brave, et s'acharnait à améliorer son niveau de stratégie et surtout d'art martial. De l'autre, pour faire plaisir à sa mère d'abord, puis par pur plaisir par la suite, Narcisse s'enfoncait dans les études et les discussions philosophiques. Les deux frères s'éloignèrent de plus en plus en grandissant et se détestaient cordialement. La même année où le futur Cardinal fut accepté au séminaire, le frère aîné décrochait son brevet d'officier.

    La petite soeur, Marie de Thérould, grandit donc dans cette atmosphère suffocante où elle était sincèrement méprisée. Il n'y avait de la place que pour ses frères, et les sentiments religieux de sa mère l'encombraient. Guillaume faisait le bravache et l'humiliait, et Narcisse (qui ne l'oublions pas, est notre héros) avait trop souvent tendance à jouer au moralisateur, ce qui était une manière fort maladroite de l'aimer. Aussi étonnant que ca puisse paraître, celui qu'elle aimait le plus pourtant, était Narcisse de Thérould et jusqu'à un certain point, c'était réciproque. Du moins jusqu'à l'âge de 16 ans, où un jeune damoiseau qui ne mérite pas qu'on dise son nom s'intéressa à elle, chose nouvelle pour Marie. Il la séduisit très vite.

    Guillaume de Thérould provoqua en duel le damoiseau et se fit tuer stupidement. Pour échapper à la justice, le damoiseau prit la fuite. Marie se suicida devant une statue de la Vierge. Cet épisode traumatisa Narcisse de Thérould, qui venait tout juste d'accéder à la prêtrise. Il renonca à tout culte de la Vierge Marie, se recentrant sur un Dieu inhumain.

    Sa tendance à rechercher toutes les connaissances possibles se confirma par la suite, lorsqu'on l'envoya au séminaire. Il passait énormément de temps dans la bibliothèque lisant tous les livres y compris les livres interdits. Il apprit sur les bancs d'enseignements une théologie rigoureuse et les cours de l'ancien inquisiteur Edmond Valès le marquèrent profondément. Il en retira pour lui même une vision très sévère de la religion, et du devoir d'un chrétien, encouragé par son éducation faite dans les jupes de sa mère. Il fut nommé prêtre à 18 ans, tellement il avait forcé l'admiration des professeurs.

    Devenu prêtre, Narcisse de Thérould ne renonca pas pour autant à la recherche de la connaissance. Il s'intéressa à tout, tous les fruits de la connaissance, y compris les fruits interdits. Il s'initia à l'alchimie. Il se mit alors à rêver d'accéder à la vie éternelle par ses propres moyens et se rapprocher de Dieu en accédant à l'immortalité. Il chercha alors à faire en sorte que boire de l'or en fusion, qui à son sens était le meilleur moyen d'atteindre son but, ne soit pas mortel pour le testeur. Toutes ses tentatives échouèrent.

    Parallèlement, sa rigueur, ses idées arrêtées, ses connaissances en théologie et dans de nombreux domaines lui firent forcer les étapes de sa carrière. Mais plus il progressait, moins il pouvait rechercher lui même l'immortalité. Il devait trouver quelqu'un d'autre pour le faire à sa place. Un alchimiste, qui dit on pullulaient dans la cour des miracles....

    Entre la morale et l'immortalité, pouvait on réellement choisir? Monseigneur le Cardinal de Thérould plongea bien entendu dans le monde de la cour des miracles...[/justify]


    Hors Jeu

  • Pseudo : Balbuzard
  • Autre(s) Personnage(s) ? Eliphaz Bengourion
  • Comment avez-vous connu ce forum ? Par Sawen si ma mémoire est bonne (j'ai entendu parler du site sur plusieurs annuaires en fait)
  • Une suggestion ?
Maintenant que je suis admin, je les traite directement \o/


Dernière édition par Cardinal de Therould le Ven 14 Mai - 10:53, édité 5 fois (Raison : V 2.0)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miracle
Equipe Administrative
Miracle


Feuille de personnage
Rang:
Profession: Administratrice ;)
Parti (pour les Miséreux):
MessageSujet: Re: Monseigneur le Cardinal de Thérould   Dim 6 Sep - 14:33

Hé dites-donc Monseigneur, quand on fait une demande de rôle, on attend d'être validé avant de faire (enfin de poster toujours) sa fiche... !

Bref, je m'occupe de ta fiche dans la journée =)
(Sauf si quelqu'un de l'équipe a du temps entre deux ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardinal de Therould
Cardinal
Cardinal
Cardinal de Therould


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Cardinal
Parti (pour les Miséreux): Royaliste
MessageSujet: Re: Monseigneur le Cardinal de Thérould   Dim 6 Sep - 15:07

Ah bon c'est comme ca que ca marche? (Ca se voit que j'ai pas l'habitude... Embarassed ) Merci de vous occuper de moi en tout cas! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'indomptable
Equipe Administrative
L'indomptable


Feuille de personnage
Rang:
Profession:
Parti (pour les Miséreux):
MessageSujet: Re: Monseigneur le Cardinal de Thérould   Lun 7 Sep - 0:01

Pour ma part ce personnage est très intéressant Wink
Bien que la fiche me paraisse un peu juste (j'aurai aimé en apprendre d'avantage ^^), je ne vois aucune incohérence...Je serais dons bien tentée de te valider Laughing
Par contre je suis on ne peut plus crevée et donc il se peut que je sois passée à côté d'un truc ou détail qu'il faudrait changer

Donc je te valide, pour éviter une attente trop longue, mais si je vois quelque chose demain (je serai plus à même de le faire) à modifier ou si Miracle repasse par là et qu'un truc lui saute à la figure, nous ne manquerons pas de te le faire savoir pour l'édition de ta fiche.

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardinal de Therould
Cardinal
Cardinal
Cardinal de Therould


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Cardinal
Parti (pour les Miséreux): Royaliste
MessageSujet: Re: Monseigneur le Cardinal de Thérould   Lun 7 Sep - 14:13

Je reste à votre disposition et je suis tout à fait prêt à changer mon personnage. C'est un défaut chez moi, de ne pas développer assez... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romilly de Würtemberg
Mercenaire
Mercenaire
Romilly de Würtemberg


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Mercenaire
Parti (pour les Miséreux): Royaliste
MessageSujet: Re: Monseigneur le Cardinal de Thérould   Lun 7 Sep - 17:19

Un défaut que nous allons t'aider à arranger, ne t'inquiète pas.

Bienvenue Monseigneur Cardinal ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cardinal de Therould
Cardinal
Cardinal
Cardinal de Therould


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Cardinal
Parti (pour les Miséreux): Royaliste
MessageSujet: Re: Monseigneur le Cardinal de Thérould   Jeu 13 Mai - 16:19

Bon, j'entame un gros chantier de reécriture de ma fiche.

Actuellement, j'ai modifié la description physique. Je laisse la partie mentale et l'historique jusqu'au moment où je l'aurais reécrit.

Pas de panique c'est toujours le même personnage, aucun changement en vue, mais il mérite ce dépoussiérage sérieux Razz

Si lors de cette révision, le staff a des remarques à faire, n'hésitez pas à me modérer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miracle
Equipe Administrative
Miracle


Feuille de personnage
Rang:
Profession: Administratrice ;)
Parti (pour les Miséreux):
MessageSujet: Re: Monseigneur le Cardinal de Thérould   Jeu 13 Mai - 16:34

No problemo ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monseigneur le Cardinal de Thérould   

Revenir en haut Aller en bas
 
Monseigneur le Cardinal de Thérould
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Lylla Cardinal d'Eirbal, Dame de Petit Mesnil
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» Grande présentation de Monseigneur moi même.
» Haiti-église-dialogue : Le cardinal s'est posé sur un arbre ...
» Funérailles de Monseigneur Martin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cour des Miracles :: Introduction :: Ordonnance :: Protagonistes :: Fiches de personnage :: Fiches validées :: Nobles-
Sauter vers: