La Cour des Miracles


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Adalbert d'Azayès

Aller en bas 
AuteurMessage
Adalbert d'Azayès
Voleur
Voleur
Adalbert d'Azayès


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Voleur
Parti (pour les Miséreux): Bohème
MessageSujet: Adalbert d'Azayès   Mar 21 Avr - 0:03

Identité


  • Nom : (d')Azayès
  • Prénom(s) : Adalbert Armand Prudence
    Armand du nom de son père, et, comme sa mère, Prudence.
  • Sobriquet : Il est dit l'Epervier en ce sens que l'on dit de lui que rien n'échappe à ses yeux. La Bohème il est nommé car parmi les nobles il est l'un des rares à soutenir activement le mouvement des bohémiens.

  • Âge : Si l'on sait qu'il a plus de trente ans, bien peu savent qu'il a précisément 37 ans
  • Origine : Auvergne, France
  • Rang : Noble à l'évidence il est, il en a le titre et les moyens, le Marquis pourrait d'ailleurs vivre sur ses lauriers si l'envie lui prenait.
  • Profession : Parmi les voleurs il est connu comme l'un des Septs, ou plus précisément comme le plus vieux des septs, il signe d'ailleurs ses méfaits d'une carte de sept issu d'un quelconque jeu de carte, sept de cœur, sept de pique, sept de trèfle ou sept de carreau... Il est tout cela.
  • Parti 1 : Contrairement à l'idée reçu tous les nobles ne sont pas royalistes, lui ne l'est pas, et il est l'un des rares nobles à s'afficher comme un Bohémien, l'on dit de lui qu'il pourrait en être un meneur.
  • Parti 2 : Parlementaire, il n'est pas contre le Roi en soit mais considère qu'un État juste se doit de séparer les pouvoirs.


    Physique


  • Yeux :
    Brun fort clairsemé, et, lorsque le soleil pointe son nez dans la cour des miracles ils s'illuminent, laissant des reflets ors dans son regard. Ses sourcils sont fin et grisonnant. Il a le regard perçant et vous considère en premier lieu comme une proie, peut-être son surnom vient-il en partie de là, ou peut-être pas...
  • Cheveux :
    A l'origine noire, sa courte chevelure commence à laisser apparaître quelques mèches grisonnante, d'un gris argenté.
  • Taille/Poids :
    1,83 mètres, 84 kilos, il est assurément plus grand que la norme et pourtant il y a plus de dix ans qu'il reste l'un des sept, malgré sa taille impressionnante il sait faire preuve de prouesses acrobatiques que bien peu saurait imiter.

  • Description physique :
    Sombre et dur, dur mais attirant, ses cheveux témoignent du temps qu'il a pu passer sur cette terre, ses traits se creusent mais ne le vieillissent pas pour autant, l'âge semble être évident en cet homme, l'âge n'est que source de mystère chez cet homme, il ne semble pas subir le poids des ans sur ses épaules mais juste ses traces indélébiles. Dans la foule vous ne pourriez le perdre, si grand il est que la majorité il dépasse, si grand il est que tout il voit, en ce sens, l'un de ses surnoms lui va à ravir, l'Epervier, car rien ne passe inaperçu pour cet homme, il est à noter qu'il est toujours prêt à riposter en cas d'attaques physiques cachant pour votre grand désarroi une dague dans son mantel. Grand, mais nullement dodu, bien au contraire, sa taille est finement taillée, ses muscles ciselés à la perfection, preuve même qu'il est un noble actif, contradiction s'il en est...
    Arrogance ou assurance ? Les deux sans doute, il use de son corps et de ses atours et fait honneur à son rang lorsque les circonstances le permettent, s'il n'est pas au jour le jour vêtu comme le tout Paris il sait faire preuve d'élégance lorsque les circonstances le permettent, de prestance devant tout un chacun malgré ses habituels vêtements sans grand luxe, seul témoignage de luxe se trouve autour de son cou, un rubis trônant sur une broche en or de 18 carras maintient son foulard rouge avec finesse et pourtant même un va-nu-pied peut remarquer - ou ne pas voir - les coutures extrêmement fines, presqu'invisible à l'œil nu, des coutures somme toute parfaite.
    Charisme ? Son apparence vieillissante n'empêche pas une certaine attitude charismatique, il semblerait d'ailleurs que cette apparence même accentue son charisme, il vous dévisage avec dureté, son regard intrigue et intimide à la fois, et pourtant il force le respect. C'est comme s'il avait connu tous les malheurs de ce monde par le passé et malgré tout il semble projeter une joie de vivre sans pareil, qui qu'il soit, quoiqu'il fut on ne peut le considérer comme un homme malheureux, cette joie de vivre est telle qu'elle se transmettre, en douceur, s'insinuant en vous comme une discrète maladie, sans jamais vous détruire mais en vous laissant pour autant à sa merci.

  • Particularités : Son âge est un atout, là où son agilité lui fait défaut son expérience l'aide à merveille. Il est également à noter que sa voix envoute, grave mais pas trop, douce et mélodieuse.
  • Signe distinctif : Trace du passé peuvent paraître à vos yeux lorsque vous parcourez son dos dénudé, bagne ou autre ? Quoique ce puisse être, des cicatrices s'entremêlent dans son dos, brûlures ou coups de fouet ? Peut-être des deux.
    Il a toujours quelques cartes de jeu sur lui, dont un jeu de carte uniquement composé de sept.

    Mental


  • Qualités :
    Hormis son charisme et sa prestance il fait preuve d'une assurance hors norme, quelque soit le défi lancé il part vainqueur en son âme, rien ne semble pouvoir l'arrêter dans sa course, c'est d'ailleurs ce qui a dû lui permettre de garder sa place parmi les sept voleurs aussi longtemps. L'homme a toujours su faire preuve d'adversité, quelques soient les circonstances, et n'a jamais hésité à risquer sa vie.
    Est-ce un imbécile tout simplement trop chanceux en ce cas ? Nullement, ses coups, s'ils sont loin d'être raisonnables sont préparés, calculés jusqu'au moindre détail, et s'il prépare effectivement ses crimes intelligemment il ne s'affole guère lorsqu'un imprévu se présente mais préfère amplement improvisé, car toute réflexion peut connaître des failles, tout plan peut avoir un point faible et toujours il envisage quelqu'imprévu et les déjoue à merveille, jusqu'à ce jour il n'a encore jamais été attrapé par les autorités - tout du moins depuis qu'il vit à Paris.
    S'il est arrogant cette arrogance a une manière toute particulière d'apparaître, c'est avec le sourire et les rires qu'elle se dévoile au grand jour, subtile mais si évidente, comme s'il ne s'en cachait pas et s'en amusait plutôt. Il est d'ailleurs très enjoué avec les enfants des bas quartiers s'en occupant sans la moindre gêne et sans pour autant cacher son statut, évitez d'ailleurs d'ennuyer de jeunes enfants en sa présence, allez savoir ce qu'il serait capable de faire.
    Calme certes mais certainement pas dénué d'humour ni d'intérêt, il sait quand ouvrir sa bouche et jouerait même avec les silences, les tournant à son avantages. Audace ? Il en faut lorsque l'on fait ce qu'il fait, ne faut-il pas être un minimum audacieux pour pénétrer à l'insu de tous dans une maison, en plein jour ou en pleine nuit, et surtout en plein jour ?
  • Défauts :
    S'il n'était qu'assurance les choses seraient si simple... Malheureusement il est également arrogance, il montre clairement sa supériorité, il écrase pour ainsi dire les autres, subtilement, sans que ceux-ci ne s'en rendent véritablement compte et malgré tout il affronte ses ennemis en terrain découvert, il leur fait clairement comprendre qu'il est pour eux un adversaire non négligeable, lorsque vous devenez son adversaire vous le comprenez bien assez tôt et il vous met au défi de l'arrêter. Car oui, notre ami a ce goût tout particulier du danger et en aucun cas il ne fait les choses juste pour vivre, le vol n'est pas un gagne-pain, vous le comprendrez bien assez tôt.
    Il ne cache pas ses origines, il les montre même au grand jour, est-ce véritablement un défaut ? Oui et non, ceux qui le connaissent un minimum peuvent affirmer que ça n'a guère d'importance mais les richesses, si elles sont subtiles sur son corps ne le sont pas tout autant dans sa demeure - notre ami possède d'ailleurs un immeuble - s'il n'emploie pas toutes les pièces pour son usage personnel un étage et employé pour son usage personnel et il y a déployé un effort tout particulier pour en faire un petit havre de paix, divers objets de valeur hantent son antre, œuvres d'art pour la plupart, quelques vieilleries sans véritable valeur, ou plutôt, celles-ci sont si vieilles qu'elles ne sont pas encore considérées comme des objets de valeurs.
  • Goûts, intérêts, passions :
    Le vol est effectivement l'une de ses passions, il est évident qu'il ne vole pas pour vivre, son héritage lui suffit amplement pour vivre plusieurs décennies, parmi les nobles il fait à l'évidence partie des plus riches et si son titre de noblesse n'est pas le plus méritant de tous il est bien plus riche que bien des ducs.
    Hormis le vol qu'il a pour ainsi dire dans la peau, cet homme a le goût du danger, c'est même ce qui l'a, par le passé, pousser à devenir l'un des plus célèbres voleurs de Paris mais n'oubliez pas qu'il est noble et que, malgré toutes les déceptions qu'il a pu causer à feu son père, il n'a pas oublié ce qui lui fut inculqué, surtout lorsque ces mêmes choses lui ont été transmises par sa douce mère. Il est cultivé et s'avère un bon lecteur comme un bon orateur, il lui arrive d'ailleurs de faire la lecture aux plus jeunes, si la demande lui est faite il n'hésitera pas à vous inculquer son savoir car il n'est pas qu'arrogance, il est également amour - même si, bien sûr, par la même occasion vous flatterez son égaux démesuré. Ceux qui pénètrent dans son antre peuvent d'ailleurs y trouver une bibliothèque fort bien fournie.
    L'Art, dans toutes ses facettes, l'intéresse, vous remarquerez d'ailleurs dans ses appartements un clavecin qu'il manie un minimum - il n'est certes un joueur professionnel mais il connaît quelque comptine agréables à l'oreille - si vous entendez, alors que vous vous trouvez dans la cour des miracles, un clavecin il est possible qu'il s'agisse du sien.
    Séduction. Séduction il connaît, il pourrait bien employer ses atours les plus convaincants si vous deviez attirés son œil et apprenez qu'il ne s'attaque qu'aux butins les plus ardues... Mais si vous avez un statut particulier pour lui vous ne pourriez que l'apprendre, simplement dans son comportement à votre égard, s'il ne dit jamais à vive voix l'intérêt qu'il a en vous il vous le fait clairement comprendre dans son attitude, sourire discret, regard pétillant, tout change ou rien ne change.
  • Particularités :
    Voler n'est pas indispensable, ce n'est qu'un loisir, un loisir qui lui vaut bien des mérites mais un loisir et le vol pour lui ne se limite pas à des objets, certaines cartes - car d'une carte il signe ses crimes - peuvent bien signifier qu'il vous a volé un cœur, qu'il soit masculin ou féminin car il ne lésine pas sur les moyens et aime à séduire les hommes comme les femmes.
    S'il ne renie pas ses origines il est cependant plus proche du peuple qu'un simple noble, bien peu connaissent son passé aussi bien qu'il ne le connaît lui même et soutient les bohémiens avec intelligence et adresse, l'un de ses surnoms lui vient d'ailleurs de là, le Roi lui-même l'appelle ainsi, la Bohème car il fait partit de ceux qui lui adresse la parole de la même manière qu'il le ferait avec n'importe qui d'autre, non pas qu'il le regarde avec dédain mais il ne se considère pas comme inférieur et ne le considère pas comme supérieur - il est d'ailleurs à noter qu'il n'hésiterait pas à voler le Roi en personne, à moins qu'il ne l'ait déjà fait... S'il rechigne à sortir les armes il a pourtant dû apprendre à manier les lames longues, rapières tout particulièrement sont en en ses mains utilisables, guère champion mais amateur à ses heures perdues.
  • Signe Distinctif : Il ne fait aucune différence entre les nobles, les va-nu-pieds et les Gitans, tous sont traités en égaux, son comportement ne changera pas outre mesure face à un noble. S'il n'en parle pas à tout instant il n'est pas faux de dire qu'il se montre activement comme un bohémien.
    S'il ne renie pas ses origines il est cependant plus proche du peuple qu'un simple noble, bien peu connaissent son passé aussi bien qu'il ne le connaît lui même et il soutient les bohémiens avec intelligence et adresse, l'un de ses surnoms lui vient d'ailleurs de là, le Roi lui-même l'appelle ainsi, la Bohème car il fait partit de ceux qui lui adresse la parole de la même manière qu'il le ferait avec n'importe qui d'autre, non pas qu'il le regarde avec dédain mais il ne se considère pas comme inférieur et ne le considère pas comme supérieur - il est d'ailleurs à noter qu'il n'hésiterait pas à voler le Roi en personne, à moins qu'il ne l'ait déjà fait... S'il rechigne à sortir les armes il a pourtant dû apprendre à manier les lames longues, rapières tout particulièrement sont en en ses mains utilisables, guère champion mais amateur à ses heures perdues.

    Hors Jeu


  • Pseudo : Altan, Nydearin, Sigmund, David, Joshua, Karum, et j'en passe Smile
  • Autre(s) Personnage(s) ? Ici ? Aucun
  • Comment avez-vous connu ce forum ? Discoooorde ramènes toi
  • Une suggestion ?
Oui, une, validez moi Razz


Dernière édition par Adalbert d'Azayès le Dim 15 Nov - 22:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbert d'Azayès
Voleur
Voleur
Adalbert d'Azayès


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Voleur
Parti (pour les Miséreux): Bohème
MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   Dim 21 Juin - 17:10

Historique


  • Famille : La maison d'Azayès est originaire d'Auvergne et a commencée à faire parler d'elle au XIIIème siècle, considérez donc Adalbert comme un membre de la vieille Noblesse Française, elle est représentée par un blason d'argent, à la bande de gueules, chargée de trois coquilles d'or et se base dès 1349 à Saint-Pierre-le-Chastel. Une question se pose cependant, comment un marquis qui n'a, la plupart du temps, que peu de terres peut-il prétendre être hiérarchiquement supérieur aux Comtes ? A la création de ce titre, les marquis recevaient leurs ordres directement du Roi et avaient des responsabilité judiciaire et militaire importante, voilà le titre de Marquis clairement établis comme important. A l'époque qui nous intéresse, si ce titre est toujours considéré comme supérieur à celui de Comte il n'a plus forcément de responsabilités militaire et judiciaires, voilà qui explique donc qu'Adalbert d'Azayès puisse être ce qu'il est devenu.
    Sans parler de lui, parlons de sa famille, son père, Armand d'Azayès n'a jamais vraiment été apprécié par le noble voleur et celui-ci lui a bien montrer sa profonde antipathie pour le Maître de la Maison, celui de l'époque du moins, l'homme, depuis, est mort dans des circonstances mystérieuses et il ne serait pas faux de dire qu'Adalbert n'est pas étranger à la mort de son détestable père.
    Quant à sa mère, Prudence, membre d'une famille originaire de la confédération helvétique s'avérait être une Sainte arrivée dans les bras de cet homme par l'intermédiaire d'un mariage forcé, femme qui, malgré les viols à répétition que son mari lui fit subir éleva son fils avec amour.
    Il y a également certains bruits qui courent dans la cours des miracles, les ragots prétendent qu'il a eu un fils avec une femme du peuple, une vulgaire va-nu-pied... Et hors mariage par dessus le marché, une honte suprême pour ainsi dire, pourtant l'individu n'en fait rien, quant à sa fortune, il apparaît qu'elle est élevée et celle-ci l'était vraisemblablement déjà avant qu'il ne commence ses méfaits de voleur.
    Certaines rumeurs s'avèrent véridiques, l'individu a bien un fils, l'on ignore qui est sa mère - bien qu'il soit fort probable que lui le sache parfaitement, il n'empêche qu'un matin, à l'aube il a porté l'enfant à une nourrice, fournissant à la demoiselle argent et mobilier pour donner son lait au jeune bébé, l'on aurait pu se dire qu'il comptait le laisser ainsi mais dès que le sein n'était plus nécessaire Nathaniel - il est à noté que ses camarades l'appellent Nath- - revint à son père, qui s'en occupa avec finesse, il ne lui aura jamais ouvertement dit ce qu'il a sur le cœur mais l'amour se démontre mieux qu'il ne se dit, il ne lui a jamais affirmé être son père mais ne l'a pas non plus démenti. Un détail cependant, lorsque l'enfant lui pose des questions sur son inconnue mère le noble voleur fuie, change de sujet aussi vite que possible, c'est comme s'il y avait, quelque part un manque, une flamme continue de brûler, faiblement certes, mais elle est toujours présente, il y a des créatures que l'on ne peut oublier, même les pires entités humaines peuvent devenir attachantes lorsque l'on découvre ce qu'elles nous cachent.

  • Enfance : Son enfance n'a rien de particulièrement enviable, si d'un côté sa mère était fort aimable à son égard de l'autre son père le battait sans retenu, fouets et tisons ont souvent parcouru sa peau, d'une certaine manière il se peut que ces coups répétés aient permis au jeune d'évoluer, ces séances de "cours particuliers" ne lui ont pas pour autant permis de s'abaisser, dès qu'il tombait à terre il se relevait, faisant alors face à son père, le foudroyant du regard, regard que celui-ci ne pouvait clairement pas supporter, peur de savoir qu'un jour cet enfant pourrait causer sa mort, peur pour sa propre vie envahissait le vieil homme en regardant sa progéniture, il n'y avait nul amour et simplement de la haine, son enfance cependant n'a pas été dénué de bonheur, il y eut bien des instants où le bonheur frôla son corps, bien des instants où l'intimité qu'il eut avec sa mère le fit sourire, comme elle il développait une force intérieure lui permettant de tenir face aux humiliations les plus fortes, comme elle il s'avérait être particulièrement cultivé, déjà à l'âge de 8 ans il avait parcourut plus de livres que bien des adultes et créer des jalousies au constat de son intelligence déjà fort développée pour l'époque et surtout pour son âge. Surdoué en puissance ? Peut-être... Ou peut-être pas... De toute manière c'est un terme qui n'a ni queue ni tête en cette sombre époque.
    Malgré les nombreuses blessures qu'il a récolté dans son enfance il a vécu et a bien souvent récupéré avec force, résistant toujours plus aux coups de son père, Armand, ce personnage détestable pour qui, déjà, il vouait une haine sans égale, sa haine à son égard était aussi grande que l'amour qu'il porte à son fils.
  • Adolescence : Son adolescence s'est avérée tout aussi difficile que son enfance, ou peut-être pas, son père voyant qu'il n'aurait pas raison de son fils a fini par réduire ses séances de battue car l'enfant devenait adulte et lui vieillissait bien trop vite, les précepteurs furent nombreux, tout comme les amantes à la cour du Roi de France - et ailleurs - d'ailleurs, à la vérité il ne fut que bien peu en France, à 16 ans déjà il quittait le cocon maternel - et non pas familial - pour partir, pour ainsi dire, à l'aventure. C'est à Malte qu'il apprit à se battre, oh, il fit un bien piètre chevalier mais il combattait alors avec finesse, sur les mers et sur terre, là attaquait là où on l'attendait le moins et toujours faisait preuve d'une audace démesurée, pour autant il s'avérait être un leader sans pareil, ses hommes, car fut un temps où équipage lui fut confié, obéissait au moindre de ses ordres et restait bien souvent intact, ce qui fut évident ? Cet individu protégeait ses hommes plus qu'il ne protégeait l'ordre de malte, l'individu se montra un homme d'exception et ce qui lui valut d'être banni de l'ordre fut d'avoir sauver ses hommes plutôt que d'obéir aux ordres, il n'a peur ni de la mort ni de l'échec mais ne peut décemment sacrifier inutilement des vies humaines, c'est ainsi qu'il fut et qu'il resta tout au long de sa vie.
    Suite à ce bannissement il retourna en occident, devenant alors un noble voleur, il vole les personnes les plus inaccessibles et les mieux protégées pour ensuite aider les plus démunies, un saint-homme ? Certainement pas car il a volé bien plus que des trésors matériels mais également des femmes, partageant la couche de bien des femmes, il est d'ailleurs probable qu'il ait des rejetons inconnus à ses yeux dans le monde occidental - principalement en Espagne, au Portugal, en Italie et en France.
    Vous avez bien compris, après avoir été en finesse renvoyé de l'ordre de Malte il n'a pas tout de suite posé les pieds à Paris, non pas qu'il n'y soit jamais allé mais à cette époque encore il ne restait jamais très longtemps au même endroit, malgré le domaine qu'il possède, malgré ses multiples possessions son seul compagnon fut, pendant quelques temps un étalon lusitanien, destrier fantastique, doucereux, et quelque peu difficile, est-il un cavalier d'exception en ce cas ? En aucun cas, il agit de la même manière avec les animaux et les hommes, les traitant avec finesse et adresse, vous pourriez le croire ou non, mais cet animal est à ce jour encore en vie, il a probablement atteint la vingtaine d'années, voir plus, ce qui, pour un cheval est un âge assez avancé et comme son maître il garde une certaine splendeur.
    Ce qu'il fit et ne fit pas n'a pas tellement d'importance, l'individu frappe lorsque l'envie lui prend, il planifie ces méfaits, s'immisce dans le monde criminelle mais jamais au grand jamais il ne tue gratuitement, à la vérité il a vu trop de mort et il se pourrait qu'il ne supporte plus la vue des morts, c'est un poids qu'il n'est pas prêt à supporter.
    Il y a de cela une quinzaine d'année l'individu a pris possession d'un immeuble dans la ville de Paris, à la cours des Miracles, de premier abord l'on pouvait penser qu'il s'agissait d'un point d'appui pour un noble qui s'ennuie mais à la vérité il ne s'est jamais abaissé devant feu le Roi de la cours des Miracles, pas plus qu'il ne s'abaisse devant son successeur, le Roi n'a pas d'importance en soit, ce n'est qu'un homme qui s'est montré plus déterminé que d'autres et s'il a droit au respect du plus ancien des 7 voleurs il n'a en aucun cas autorité sur lui et devrait même le considérer comme un opposant probable - bien qu'à la vérité le voleur ne s'intéresse pas à ce trône, ni à aucun autre d'ailleurs - certains considèrent qu'il s'avère une gêne potentielle car ses actions le démontre comme un bohémien, il ne fait clairement pas les beaux yeux au Roi de la cour des Miracles, certaines rumeurs prétendent qu'il aurait conquis l'une des courtisanes du Roi sans la moindre gêne, il fait preuve d'audace et se montre sans pitié et ne craint visiblement pas la mort, il l'affronte et lui sourit passionnément, non, il parcoure ce monde à ses côtés.
    C'est il y a douze ans qu'il a été reconnu comme étant digne d'être l'un des Sept, c'est également à ce moment que certains signes se sont ajoutés, des cartes tombent, il joue avec ses victimes et laisse une signature, Sept de cœur est passé, il vous a volé votre femme, tout du moins a-t-il profité de son cœur et de son corps. Le sept de Trèfle lui, a eu, une chance improbable alors que vos hommes le poursuivait et l'ont perdu de vue, il a, avec lui, emporté un objet que vous chérissiez plus encore que votre argent. Le sept de Piques vous prévient, il frappera, le sept de carreau a frappé, vous ne l'avez pas vu venir malgré une carte laissée, ce n'est pas lui que vous attendiez, vous ne l'avez pas vu venir et ne l'avez pas vu partir... Quel dommage...
    Il y approximativement 6 ans une étrange histoire s'est produite, quelqu'un cherchait Adalbert, quelqu'un peut-être souhaitait sa mort, il n'est pas faux de dire qu'il a nombre d'ennemie et il n'est pas faux non plus de dire qu'il a de nombreux alliés car les mendiants savent qu'il s'avère généreux, l'un d'entre lui a vendu des information concernant cet assassin, tout du moins a-t-il dit qu'une femme prétendait connaître son assassin, une courtisane apparemment. Ce qu'il se passa n'est connu que d'eux mais il s'avère que 9 mois plus tard la jeune femme en question venait le voir avec un rejeton, et le lui confia, c'était alors la dernière fois qu'il la voyait, et lui était toujours en vie, au contraire de l'employé de l'assassin, cette femme qui lui donna un enfant...

  • Jusqu'à nos jours : Aujourd'hui ? Aujourd'hui il arpente toujours les rues de Paris sans jamais s'abaisser, il respecte la vie mieux que personne et ne frappe que lorsque l'envie lui prend, personne n'a jamais réussi à lui prendre sa place. Il est faux de dire que jamais personne n'a cherché à l'attaquer mais il est véridique qu'il se relève toujours et fait face à la difficulté avec une assurance inhabituelle, que ce soit parmi les voleurs ou parmi les nobles il n'est pas inconnu, le voleur solitaire ne plie jamais l'échine, le noble se moque éperdument de ses homologues et fait clairement sentir que l'attitude générale des noblaillons est inacceptable, s'abaisser, faire la cours à un Roi, quel qu'il soit n'est pas digne d'un homme, il ne méprise pas le Roi pour autant, il ne serait d'ailleurs pas impossible de le voir plaisanter avec celui-ci, rire de bon cœur et le traiter comme on traite un malheureux inconnu, pas de courbettes inutiles, un franc parler sans faille.
    L'immeuble qu'il possède s'avère ouvert en permanence, il n'y a qu'une règle à respecter : ne jamais pénétrer dans ses appartements privés qu'il ne vous y invite. Nombre d'enfants des rues s'abritent au rez-de-chaussée de l'établissement. Si son fils monte plus souvent dans les appartements privés que les autres il passe le plus clair de son temps dans les rues - avec ou sans son père.

  • Et la Cour du Roi dans tout ça ? : La Cour ? Qu'est-ce qu'un homme comme lui peut bien faire à la Cour du Roi de France ? Lui qui se mélange si facilement au peuple... Il est victime de bien des curiosités, les ragots vont probablement bon train sur son compte et rares sont ceux à véritablement savoir qui se cache en ce corps. Ceux qu'il a pu dérober n'ont jamais su qui avait pris leurs bien - ou leur femmes. Décadence... Il observe cette Noblesse, ces Intrigues qu'elle sait si bien mettre en place, auquel il prend part sans véritablement s'en mêler. Célibataire, inutile de préciser que plusieurs jeunes filles tournent autour du Marquis Azayès, l'un de ces éternels célibataires qui, jusqu'à maintenant, a toujours repoussé les avances de ces demoiselles. Pourquoi ? Aimeriez-vous le savoir ? Peut-être vous donnera-t-il une quelconque excuse mais il n'empêche que des bruits courent sur son compte : il aurait un fils illégitime qu'il n'a pour autant pas renié. Son titre, son nom et l'ancienneté de sa Noblesse visiblement lui excuse ces défauts et sa présence est acceptée à la cour avec grand plaisir, avec des masques hypocrites.
    Son ancienne appartenance à l'Ordre des Templiers de Malte n'est pas non plus passé inaperçu et malgré sa désobéissance face à ses supérieurs et son bannissement de l'Ordre son courage et son sang froid ne sont pas passé inaperçu. Si sa cause est juste le Roi pourra compter sur son assistance, assistance et non soumission. N'essayez pas de le soumettre à votre volonté car il pourrait vous le faire payer... A sa manière...

  • Objectifs et possibles évolutions : Rien de vraiment défini, je préfère suivre le courant du fleuve qui me guide. Bien qu'à vrai dire je prévois plusieurs rencontres de l'autre côté en concordance avec l'évolution du personnage.


Dernière édition par Adalbert d'Azayès le Dim 15 Nov - 22:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miracle
Equipe Administrative
Miracle


Feuille de personnage
Rang:
Profession: Administratrice ;)
Parti (pour les Miséreux):
MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   Dim 21 Juin - 17:31

C'est fait Ady, dis-nous quand on pourra lire en globalité Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbert d'Azayès
Voleur
Voleur
Adalbert d'Azayès


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Voleur
Parti (pour les Miséreux): Bohème
MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   Lun 22 Juin - 2:33

Quand ce sera fini Razz

Mais... J'commence à en avoir marre que tu m'appelles Ady, à chaque fois je vois la tête d'Adibou, et très sérieusement ça commence à lourder cette saloperie de face ^^

Donc trouve un autre surnom Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbert d'Azayès
Voleur
Voleur
Adalbert d'Azayès


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Voleur
Parti (pour les Miséreux): Bohème
MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   Mer 1 Juil - 19:42

On va dire que c'est fini, c'est à vous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'indomptable
Equipe Administrative
L'indomptable


Feuille de personnage
Rang:
Profession:
Parti (pour les Miséreux):
MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   Mer 1 Juil - 20:37

Très bien ADA (dada sur mon bidet !) ta fiche est validée....Bon jeu à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbert d'Azayès
Voleur
Voleur
Adalbert d'Azayès


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Voleur
Parti (pour les Miséreux): Bohème
MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   Jeu 2 Juil - 1:28

Vous avez fait une erreur dans mon rang, je suis bien un noble Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'indomptable
Equipe Administrative
L'indomptable


Feuille de personnage
Rang:
Profession:
Parti (pour les Miséreux):
MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   Jeu 2 Juil - 18:22

Oups ...Bug Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbert d'Azayès
Voleur
Voleur
Adalbert d'Azayès


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Voleur
Parti (pour les Miséreux): Bohème
MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   Jeu 2 Juil - 18:23

Ou admin pas douée Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'indomptable
Equipe Administrative
L'indomptable


Feuille de personnage
Rang:
Profession:
Parti (pour les Miséreux):
MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   Jeu 2 Juil - 18:25

Pffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbert d'Azayès
Voleur
Voleur
Adalbert d'Azayès


Feuille de personnage
Rang: Noble
Profession: Voleur
Parti (pour les Miséreux): Bohème
MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   Dim 15 Nov - 22:59

Une petite édit pour la fusion en cours n_n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adalbert d'Azayès   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adalbert d'Azayès
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magie théorique, une vulgarisation..., de A. Lasornette
» Pastorale D'Adalbert
» Baptême d'Adalbert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cour des Miracles :: Introduction :: Ordonnance :: Protagonistes :: Fiches de personnage :: Fiches validées :: Nobles-
Sauter vers: